Ecrire pour Vivre

Ecrire pour Vivre. Un rêve pour certains, une réalité pour d'autres. Et si on écrivait, simplement ?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Freedom and Grace

Aller en bas 
AuteurMessage
Julie
Plume méfiante
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 28/02/2011
Age : 23
Genre Littéraire : Science-fiction (Space-Op surtout) / High Fantasy / Sombre-Psychologique / {...}

MessageSujet: Freedom and Grace   Mer 2 Mar - 21:44

>Me voici de retour avec mes titres anglais et mes gros sabots. Cette fois, je vous livre les premiers passages d'un récit top secret, très avancé (plus que tout les autres, sûrement). Je le classe dans policier parce que je n'ai strictement aucune idée de dans quelle catégorie autre il peut bien rentrer. Le résumé, qui à bien six mois, est encore une fois stupide à en pleurer. Alors je vous en gracie pour aujourd'hui Smile

Voici donc le premier Chapitre/Prologue, un peu des deux surement.


" Je me sentais incroyablement stupide, là, debout comme un poteau, devant ce bout de pierre qui te cachait à mon regard. La pudeur même dans la mort. Qui aurait cru çà de toi. Et ne compte pas sur moi pour me rouler dans la boue, le visage en larmes. Je le laisse aux héroïnes de fictions dramatiques et aux pauvresses des contes de fées. Je risquerais de filer mes collants.

C'est con, quand même. De finir dans une tombe. Surtout après ce qu'on a vécut. La liberté poussée à l'extrème. Chaque jour un peu plus près du gouffre. On avait besoin de rien, et c'est tout ce que tu m'as laissé. Du rien. Je cite Janis Joplin parce que tu sais que les mots c'est pas mon fort. En plus, dans un cimetière, à cinq heures du matin, j'aurais pas l'air maline, tiens ! Maintenant, je dois me débrouiller sans toi. J'ai une tâche à accomplir, tu te souviens ? C'est totalement stupide, de commencer mon histoire par le lendemain de ton enterrement. Mais c'est le seul point temporel fixe que j'eusse jamais eu. Le reste se mélange dans ma tête. Hier, demain, quelles notions farfelues !
"

La jeune fille se retourna brutalement. La lumière du jour commençait à éclairer le cimetière. Les portes allaient ouvrir et les premières veuves décrépies allaient arriver. Il était temps, une fois de plus, de partir. Elle marcha d'un pas décidé vers le mur de pierre éffondré, et disparut agilement de l'autre coté. Il n'était plus temps de se répandre en sentiments mielleux.

Se couvrant d'un manteau de peau informe, et descendant sa capuche jusqu'à ses yeux, elle déambula quelques heures dans le petit village de campagne, avant de trouver une boulangerie ouverte. Une fois nourrie, elle rejoignit les bois tout proches à pied. Elle s'affala contre un tronc, balança son sac à moins d'un mètre, et ferma les yeux. Les évènements des précédents jours l'avaient chamboulés, mais pire encore, elle devait désormais adapter ses plans à sa soudaine solitude.

Son passé était bien trop long, complexe, torturé, pour être résumé ou synthétisé. Autant touy reprendre depuis le début. Mais quel début ? Depuis son premier souvenir, sa première douleur. Son histoire n'était pas rose, loin de là, et c'est pour çà qu'elle évitait de la raconter au premier inconnu. Rien ne l'avait jamais autant dégoûté que la pitié. De nature taciturne, elle n'était pas le genre de fille expansive à hurler sur tout le monde. Mais lorsqu'elle lisait la pitié dans votre regard, elle pouvait vous cracher au visage. Alors lisez attentivement ce qui va suivre. Et gardez vous bien de lui en parler. Vous pourriez ne jamais revoir la lumière du jour, et moi non plus, si elle apprenait que je vous avais tout révélé. Elle risque de s'endormir sous cet arbre, ce qui me laisse quelques heures de tranquillité, je vais pouvoir vous raconter sa vie, si toutefois vous acceptez de m'écouter. Qui suis-je et comment ais-je obtenu ces informations, vous le saurez bien assez tôt.


> C’est une sorte de polar religieux. Il m'est venu à l'esprit après avoir vu le Da vinci Code. Bon, c'est assez loin quand même, mais c’est une histoire de lutte religieuse, de destin qui s’abat sans prévenir sur de pauvres personnages livrés à mes mains fébriles. Je posterais sûrement la suite bientôt. Et croyez-moi, il y a de quoi lire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Freedom and Grace
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GRACE STATUE SOULFIRE (ASPEN COMICS)
» 1/100 MG Strike Freedom [White]
» MG Freedom Gundam
» ZGMF-X20A Strike Freedom custom - SUNRISE 1/100
» gundam strike freedom SD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecrire pour Vivre :: Ecrire :: L'antre du Policier-
Sauter vers: